lundi 5 août 2013

Plateau télé



…mange bouffe croque mâche bouche becte, grignote.
Tes dents caustiques mastiquent en tailleur, elles déchirent elles se plantent elles lacèrent la chair, mange mange bouffe croûte graille croque/l’écran vomit rafale d’images plastique Lavomatic en Haute Définition sur le plasma à cran du salon. Vous aussi, découvrez la nouvelle saveur.

Mange bouffe bouffe bâfre craque, décortique.
Les os gras du poulet luisent dans le plat visqueux, la bougie qui s’étouffe colore d’ombre les angles que je sens poisseux tout autour. Lèche absorbe aspire remplis-toi, un filament finalement coincé entre tes dents retarde soudain la curée, sonde, tes doigts fouillent fouillent l’intérieur hanté de ta bouche. Un plus beau regard sur le monde.

Succion, bruits humides, charpie, ta langue lape lape, ton requiem mâchoire mastique suinte, ta bouche se rapproche en gros plan à la lumière pixel. Zoom blanc sur un filet laid de bave suave, métro reflux de ta bouche d’égout, dégoulinant, crapaud dégoûtant aux commissures violettes, tes lèvres qui tâchent. Elle est pas belle la vie ?
Bouffe, écartèle, décortique, écharpe ! Tu sors les crocs. On dirait un chien de l’enfer ! Maintenant en Blue-ray et Dvd.

Bouche bouffe – zoom – ta bouche bouffe – zoom – le souffle émanant de ton appendice gluant, de tes viscères en ébullition, m’assourdit. Je vois l’écume acide en perf par ton anus buccal. Ton intestin constrictor me troue. C’est la mort goutte-à-goutte que j’aperçois au fond de ta grotte. Non, je n’en rajoute pas. Tu n’es qu’à bouche que veux-tu, je n’entends plus que tes bruits. Envoyez par SMS « NOUS » au huit seize seize.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire